Faire un CV anglophone efficace

Partir dans le cadre d'un stage dans un pays anglophone nécessite en amont d'adapter son CV. Les us et coutumes ne sont pas les mêmes.

Découvre tous nos conseils pour un CV anglophone efficace.

Acquérir une expérience professionnelle dans un pays anglophone dans le cadre d’un stage ou d’un V.I.E est très enrichissant et te permettra de parfaire ta maitrise de la langue de Shakespeare. Mais la première étape avant ton départ est la rédaction de ton CV en anglais. Faire une traduction de ton CV actuel français peut être tentant mais les coutumes de rédaction ne sont pas les mêmes et il risquerait de faire fuir les recruteurs anglophones. Il faut tout d’abord repenser le design complet de ce dernier.

Les CV britanniques ou américains ont l’habitudes d’être plus détaillés que la norme française et il n’est donc pas rare de voir des CV sur 2 ou 3 pages, l’accent étant mis sur les expériences professionnelles et permettant de l’aérer de manière plus importante. Les catégories du CV ne sont également pas les mêmes :

 

Personal Details : Il s’agit de ton état civil. Détaille ton nom et prénom, ton adresse, ton numéro de téléphone, ton adresse mail et ta nationalité. Sur un CV anglophone et particulièrement à destination des États-Unis, tu ne dois pas faire mention de ton âge, ton sexe ou ta situation. Ces descriptifs sont sous la coupe d’une loi anti-discrimination à l’embauche. Pour ce qui est de la photo, il est recommandé de ne pas en mettre, pour les mêmes raisons.

 

Professionnal Objectives (Carrer Planning pour un CV américain) : Cette rubrique est un résumé de 2 à 3 lignes sur tes motivations et tes compétences pour le poste. Elle indique ainsi ton objectif de carrière et pourquoi tu te considères qualifié pour la position à laquelle tu postules. Sois clair et concis, l’objectif n’est pas d’étaler ta motivation mais de faire rapidement comprendre via ton objectif de carrière pourquoi ce poste t’intéresse.

 

Education : Il s’agit ici de détailler les études suivies après l’obtention du baccalauréat. Attention aux traductions trouvées sur Internet et ne laisse pas d’intitulés en français tel que « classe préparatoire aux grandes écoles ». De même, il est courant sur un CV anglophone de préciser le contenu des cours ainsi que la moyenne obtenue. Voici quelques exemples d’intitulés d’études traduit :

  • Classe préparatoire : 2 years intensive program preparing for entry to engineering schools/business schools
  • BTS/DUT : Associate’s Degree / Two year technical degree
  • Licence : Bachelor’s Degree
  • Master : Master’s Degree
  • Doctorat : Ph.D

Ce site pourra te donner un aperçu des autres équivalences entre les diplômes français et leurs intitulés au Royaume-Uni ou aux États-Unis.

 

Work Experience : C’est la partie la plus importante des CV anglophones. Les recruteurs anglophones aiment connaître en détail alors n’hésite pas à développer. Tout d’abord, précise bien si ton expérience était un stage ou une réelle expérience professionnelle. Il s’agit également de les classer de la plus récente à la plus ancienne. Dans chacune, précise bien le nom de l’entreprise, son domaine et ses réalisations (chiffre d’affaires ou autre chiffre significatif). Pense à bien indiquer les dates et durée de ton expérience. Détaille ensuite tes missions. Les anglo-saxons n’aiment pas trop les tirets alors privilégie les phrases. De même il est important, et notamment pour un CV américain, d’appuyer tes missions via des chiffres qui témoignent de ta réussite dans ces dernières (augmentation en pourcentage du chiffre d’affaires, du nombre de clients, du trafic internet…). Les compétences professionnelles que tu as acquises seront également précisées dans cette rubrique au travers des différentes réalisations sur lesquelles tu as travaillées.

 

Special Skills : Pour éviter de te répéter, il ne s’agit pas ici de préciser les compétences professionnelles acquises pendant tes expériences qui seront plutôt détaillées dans « Work Experience ». Il s’agit ici d’autres compétences : notamment informatique et en langue. Précise ta maitrise de logiciel informatique et ton niveau de langue. Tu peux utiliser le système de classification européen des langues si tu postules dans un pays anglo-saxons ou tes résultats à des examens connus tels que le TOEIC ou le TOEFL. Si tu n’as jamais passé ces examens et que tu postules pour un poste américain, il est plutôt recommandé d’utiliser les termes suivants :

  • Bilingual
  • Fluent
  • Working knowledge
  • Basic / Conversational

 

Miscellaneous : Cette rubrique dans un CV anglophone correspond à la catégorie « hobbies ». Comme pour un CV français, inutile de mentionner des banalités tels que la lecture ou le cinéma si ces centres d’intérêts ne sont pas ciblés. De même, si ton hobby ne t’apporte pas de compétences particulières que tu peux mettre en avant lors de l’entretien, ne le mentionne pas.

 

References : Cette catégorie qui n’est que peu répandue en France est très importante dans un CV anglophone. Les recruteurs aiment vérifier les dires que tu as mis en avant sur ton CV. Tu dois donc indiquer dans cette rubrique le contact de un ou plusieurs managers ou professeurs qui pourront témoigner de ton implication et des réalisations que tu as mentionnées plus haut. Si tu ne souhaites pas indiquer leurs coordonnées, précise « references available upon request », ce qui signifie que les références sont disponibles sur demande du recruteur.

 

exemple d'un CV anglophone

 

Ci-dessous, voici un exemple d’un CV anglophone. Tu peux également retrouver toutes nos offres de stage pour le Royaume-Uni juste ici

  • Share this post

Leave a Comment