5 conseils pour réussir ton entretien d’embauche

Tu as enfin réussi à décrocher un entretien d'embauche pour le job de tes rêves. Mais tout n'est pas encore gagné. Il te faut réussir ton entretien d'embauche.

Découvre nos 5 conseils pour un entretien bien préparé.

  1. Préparer son discours

Tu seras sûrement stressé le jour J. Afin de ne pas tomber dans la panique et de commencer à bégayer, perdre ses mots ou paraître peu sûr de soi dans sa présentation, le mieux est de l’avoir préparé en amont. 9 recruteurs sur 10 commenceront l’entretien par te demander de te présenter. Si tu as répété ton discours, cela te permettra de commencer sur une bonne note cet entretien.

 

  1. Se renseigner sur l’entreprise

Il est important de montrer sa motivation lors de l’entretien. C’est le moment pour te démarquer des autres candidats, et évoquer certains aspects de l’entreprise prouveront au recruteur que tu t’es informé sur l’entreprise et que tu es intéressé par cette dernière. Attention, le but n’est pas de déballer l’historique de l’entreprise sans contexte à ton interlocuteur. Mais de faire comprendre lorsque l’opportunité se présente que tu connais certains points de la société : sur son actualité, sur ses chiffres, sur son histoire, sur ses valeurs. Le meilleur conseil que nous pouvons te donner est de lire la veille de ton entretien le rapport d’activité souvent disponible sur le site internet de l’entreprise. Il regorge d’informations et démontrera ton enthousiasme pour intégrer celle-ci.

 

  1. Analyser son CV et ses atouts

Si tu as lu notre article sur “Comment réussir un bon CV“, tu as sûrement adapté ton CV lors de tes différentes candidatures et ainsi envoyé de nombreux CV différents. Il est donc important la veille de ton entretien de reprendre le CV que tu as joint lors de ta candidature pour cette entreprise en particulier et de bien le connaître. Retiens bien les différentes missions que tu as inscrites sur ce dernier afin de pouvoir en parler sans avoir à sans cesse jeter un coup d’œil sur ton CV. Liste également les atouts qui ressortent de ce dernier afin de pouvoir mettre en avant tes points forts.

 

  1. Repérer ses faiblesses

Même si l’entretien est le moment pour le candidat de se montrer sous son meilleur jour, il est important que tu aies pu détecter tes points faibles. La question des défauts est une question qui revient souvent en entretien et tu dois pouvoir être capable d’énoncer tes défauts sans pour autant te mettre trop en porte à faux. Analyse des faiblesses sur lesquelles tu travailles et qui peuvent être améliorées ou qui peuvent constituer malgré tout un atout pour l’entreprise. Il pourrait également t’être demandé de présenter tes axes d’améliorations notamment en illustrant avec un exemple concret dans tes expériences professionnelles passées. Prépare toi à cette éventualité afin de ne pas être surpris si le recruteur te demande de lui indiquer des situations où tu t’es retrouvé en position de faiblesse, ou, où la manière dont cela a été géré ou le résultat final auraient pu être améliorés.

 

  1. Préparer les questions potentielles

Il est important de faire une liste des questions potentielles que le recruteur pourrait te poser pendant l’entretien. Il existe autant de questions possibles que de recruteurs mais certaines sont assez récurrentes. Même si tu peux être surpris par certaines questions, si tu as balayé un champ assez large d’interrogations possibles pendant ta préparation, il y aura presque toujours moyen de rattacher une réponse que tu avais prévue à une question inattendue. Cependant pour t’aider, voici une liste des questions revenants régulièrement :

  • Pourquoi avoir choisi notre entreprise ?
  • Pourquoi devons-nous vous recruter plutôt qu’un autre ?
  • Quels sont vos points forts ?
  • Quels sont vos points faibles/axes d’amélioration ?
  • Où vous voyez-vous dans 5 ans ?
  • Qu’avez-vous aimé dans telle expérience professionnelle ?
  • Que n’avez pas vous aimé dans cette même expérience ?
  • Quelle est votre idée du manager idéal ?
  • Décrivez une situation difficile que vous avez bien gérée.

Cette liste n’est évidemment pas exhaustive mais préparer ces questions avant ton entretien permettra de partir plus sereinement et d’éviter d’être inutilement en train d’hésiter trop longtemps lorsque le recruteur te posera une de ces questions. Répondre assez rapidement lui montrera par ailleurs que tu as préparé cet entretien en anticipant les questions éventuelles ce qui devrait jouer en ta faveur. Si tu recherches plus de questions, cet article de Cadre Emploi te liste les 34 questions les plus importantes en entretien. 

 

Ainsi ces conseils devraient te permettre de préparer de façon optimale l’entretien qui t’attends. Tu auras forcément des demandes inattendues de la part du recruteur car chacun teste les candidats à sa manière mais cela permet déjà d’être plus serein pour affronter ton entretien. Notre dernier conseil est de rester naturel et de ne pas mentir. Aussi, ne soit pas déstabilisé par l’attitude du recruteur. Certains adoptent des comportements qui peuvent sembler déroutant comme une expression d’indifférence afin de tester les réactions des différents candidats. Reste sûr de toi. Enfin, lorsque le recruteur te demandera à la fin de l’entretien si tu as des questions, l’idéal est encore d’en avoir préparé une ou deux afin de finir de montrer ton intérêt pour l’entreprise et pour le poste.

  • Share this post

Leave a Comment